La griffe à la Pat'

forum à buts d'informer, de conseiller, et d'aider dans la recherche des chats trouvés et disparus de l'agglomeration de la ville nouvelle de Saint Quentin en Yvelines (78)
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 La mise-bas de la chatte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chana
Invité



MessageSujet: La mise-bas de la chatte   Mar 24 Fév - 16:03



La mise-bas de la chatte et les soins aux nouveaux-nés

La mise-bas survient généralement 58 à 71 jours après la saillie, 63 jours en moyenne. Si après 63 jours, la chatte n'a pas commencé le travail, il est souhaitable de consulter son vétérinaire, afin de vérifier le bon déroulement de la gestation.



La prise de progestatifs durant la gestation (pilule anti-conceptionnelle) retarde la mise-bas et peut entraîner la mort des petits. Les retards peuvent également être dus à une petite portée, ou à une inertie utérine primaire (voir plus loin «les complications de la mise-bas»).

Nous conseillons aux propriétaires de se faire le plus discret possible pendant la mise-bas car les chattes apprécient d'être seules et tranquilles pendant ce moment. De nombreuses "complications" sont dues à la présence trop "insistante" des propriétaires.

Les premiers signes de la mise bas

Quelques jours avant la mise-bas, la chatte se met à fabriquer un « nid », s'isoler du bruit et de l'agitation. Il n'est pas rare que les chattes aient moins d'appétit juste avant la mise-bas. Un autre signe facilement contrôlable est la chute de la température rectale: elle descend facilement à 37-38°C (alors qu'elle est normalement de 38.5°C environ). Suite à cette chute de température, la mise-bas a lieu généralement sous 24 heures.

La mise-bas


Le travail se divise en trois étapes essentielles, plus ou moins longues. Pour la naissance de chaque petit, la chatte subit ces trois phases. L'expulsion des chatons se fait environ toutes les 10 minutes à une heure.
[u]
* ETAPE 1 : Le début du travail

La première phase de la mise-bas correspond à la préparation de l'utérus, et à l'ouverture du col. Au cours de cette période, les chattes sont inquiètes, agitées. Cette phase a une durée très variable, de 4 à 36 heures.

* ETAPE 2 : L'expulsion des chatons


Elle se caractérise par une augmentation des contractions utérines, accompagnées de contractions abdominales visibles. Les poches fœtales se percent et les premières eaux sont libérées. La chatte se lèche fréquemment la vulve.
Lorsque la tête du fœtus apparaît, les contractions abdominales augmentent en intensité. Les petits peuvent sortir la tête ou le bassin en avant. Toute autre position est anormale et risque de conduire à un blocage.
La durée de l'accouchement après la sortie du premier chaton est très variable une fois encore.
Les chatons naissent généralement toutes les 10 minutes à une heure.
Si la chatte fait des efforts et qu'aucun chaton ne sort, il y a peut-être un chaton coincé. Il faut alors appeler le vétérinaire au plus vite. La chatte ne doit pas rester plus d'une heure avec des contractions sans expulser de chaton. La chatte ne doit également pas rester plus de deux heures sans présenter de contractions, tant qu'il reste des chatons.
Lorsque les chatons sortent, ils sont soit entourés de leur poche foetale, soit «nus», simplement attachés par le cordon ombilical. Dans le premier cas, la mère doit déchirer la membrane qui entoure le chaton et le lécher afin qu'il respire; si elle ne le fait pas, vous devez le faire à sa place rapidement. Si le chaton ne respire pas, il faut stimuler la respiration en frottant vigoureusement le chaton dans une serviette.

* ETAPE 3 : L'expulsion des annexes fœtales


Comme nous l'avons vu, les chatons ne naissent pas forcément avec leur placenta et il arrive que ce dernier reste dans l'utérus.
Les placentas restant peuvent être expulsés à n'importe quel moment de la mise-bas, entre ou après les naissances suivantes.
La chatte mange généralement ces annexes (poches et placentas), et il est couramment admis que cet acte favorise l'involution de l'utérus (après la mise-bas, l'utérus se vidange et diminue de taille; une mauvaise vidange peut entraîner une infection) et la production de lait. Il est donc préférable de ne pas intervenir et de la laisser les manger.
A la fin de la mise-bas, la chatte se relaxe et les chatons commencent à téter.
Des écoulements appelés lochies sont normaux après la mise-bas et durent 2 à 6 semaines. Ils sont de couleur rouge-brun et ne présentent pas d'odeur particulièrement désagréable. Tout autre écoulement (couleur, odeur) accompagné d'une baisse de forme de la part de la chatte peut être le signe d'une infection (voir plus loin « les complications post-partum »).

Les complications de la mise-bas

Les défauts de position des fœtus à la sortie sont très rares: certains chatons peuvent se présenter de travers.
Il faut alors rapidement consulter le vétérinaire car le chaton risque de mourir d'étouffement, et la sortie des autres chatons peut être retardée, avec les mêmes conséquences.
L'inertie de l'utérus est une cause fréquente de problèmes à la mise-bas chez la chatte. Il s'agit de contractions insuffisantes pour faire sortir les chatons. La chatte présente généralement la première phase, mais aucun chaton ne se présente, et aucune contraction n'est décelable.
La durée de la première phase étant très variable, il est difficile de savoir à quel moment il faut intervenir. C'est pourquoi il ne faut pas hésiter à contacter son vétérinaire au moindre doute.

Les complications après la mise-bas

La métrite ou endométrite est une infection de l'utérus par des bactéries suite à la mise-bas. Elle survient généralement lorsque l'accouchement s'est mal passé ou que les placentas ou tous les petits n'ont pas été expulsés. De mauvaises conditions d'hygiène favorisent également l'apparition de cette maladie.
Elle se caractérise par de la fièvre, des écoulements purulents ou hémorragiques (rouges sang ou jaunâtres, malodorants) et un mauvais état général de la chatte.
L'état de la chatte peut se dégrader rapidement si un traitement n'est pas mis en place rapidement. Elle peut par ailleurs contaminer ses chatons par le lait ou arrêter la production de lait. La vie des chatons est donc également en danger.
En cas de maladie de la mère, il faut nourrir les chatons avec du lait de chatte maternisé, et éventuellement leur apporter des substituts de colostrum durant la première semaine; ces produits sont disponibles chez les vétérinaires et bientôt sur Wanimo.com.

Les soins aux nouveaux-nés

Les chatons qui naissent coiffés de leurs annexes doivent en être débarrassés, de préférence par la mère.
Cette dernière nettoiera ses chatons et coupera le cordon ombilical. Si la mère est inexpérimentée ou nerveuse, et qu'elle ne fait pas son travail, vous devrez vous substituer à elle. Vous pouvez également désinfecter les cordons avec un peu de Bétadine diluée (1 volume pour 9 volumes d'eau).

Si le chaton ne respire pas, il faut le frotter avec un linge propre, de façon énergique.

La naissance des chatons doit se faire dans un environnement assez chaud (autour de 25°C), car ils sont incapables de faire augmenter leur température corporelle pour lutter contre le froid. Ils doivent bien sûr être à l'abri des courants d'airs. Il faut donc veiller à ce que la température de la pièce reste entre 22 et 27°C durant les 10 premiers jours de la vie.

Il est important que les chatons se mettent à téter rapidement après leur naissance. Le premier lait (le colostrum) apporte en effet des éléments indispensables à la défense de l'organisme du chaton contre les microbes. Le réflexe de succion (de tétée) et donc l'appétit est un signe de bonne santé chez le chaton nouveau-né. Il ne faut pas hésiter à aider le chaton à trouver la tétine de la mère.

L'hygiène entourant la naissance est cruciale pour la bonne santé des chatons et de la mère. Le lieu de naissance doit comporter un sol facilement lavable, avec des journaux ou des linges propres. Au début, la mère lèche les parties génitales et l'anus de ses chatons afin de les nettoyer. Plus tard, les chatons s'éloignent davantage de la mère et celle-ci fait moins leur toilette; de plus, les excréments sont en quantité plus importante. Il convient donc de nettoyer plus régulièrement.

Le lieu de naissance doit être de préférence clos, afin que les chatons ne s'éloignent pas trop.

La mère est souvent fatiguée au tout début et ne doit pas faire sans arrêt la police pour récupérer ses petits. Elle doit pouvoir sortir librement, pour aller manger ou faire ses besoins. L'idéal est de construire une caisse de naissance.

Conclusion

La naissance des chatons est un événement souvent très attendu mais également source de stress chez les propriétaires.
Nous espérons que vous en savez un peu plus maintenant sur le déroulement de la mise-bas et les soins à apporter aux petits.
Les accouchements de chattes se déroulent normalement sans problèmes mais une bonne connaissance du déroulement normal et des complications possibles permet de se rassurer et d'agir à temps en cas de problème, en allant voir rapidement son vétérinaire.[u]
Revenir en haut Aller en bas
 

La mise-bas de la chatte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PROMO SPECIALE PLANTE [ MISE A JOURS 23/12]
» signe de mise bas chez la chatte ?
» Les signes avant la mise bas d'une chatte
» Mise bas
» probleme avec ma chatte qui n'a pas mis bas j'ai vraiment besoin d'aide !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La griffe à la Pat' :: Divers : conseils, photos... :: Conseils pratiques-